proche aidant-aîné

Vieillir et vivre ensemble

Mieux soutenir les proches aidants Pour un plan d’action inclusif et innovateur (octobre 2017)

Tel que présenté dans la politique Chez soi : le premier choix, nous croyons qu’être une personne proche aidante devrait être le résultat d’un choix libre et éclairé. Pour y arriver, il faut mettre en place des services de qualité et en quantité suffisante. Il est aussi important d’évaluer les besoins des proches aidants et de leur offrir des services adaptés qui répondront à leurs divers besoins. Nous croyons aussi en l’importance de considérer les proches aidants comme des experts de leur situation et de celle de la personne aidée. En plaçant les proches aidants experts au centre des interventions, nous sommes convaincus que l’organisation des soins à domicile serait beaucoup plus efficiente.

Retrouvez les différentes mesures associées à ces principes dans notre mémoire présenté lors de la consultation sur le plan d’action 2018-2022 de la politique Vieillir et vivre ensemble, chez soi, dans sa communauté, au Québec.

body { background: #ffffff }