La maltraitance envers les aînés proches aidants et les proches aidants d’aînés : Reconnaître, sensibiliser et prévenir

Ce projet s’intéresse à un sujet méconnu et peu documenté, la maltraitance envers les aînés proches aidants et les proches aidants d’aînés. Il met en œuvre une recherche-action menée dans dix régions du Québec auprès de 200 personnes proches aidantes et intervenantes afin de documenter le phénomène, ses formes, manifestations et contextes dans lesquels il se déploie. Réalisé par la chercheure Sophie Éthier de l’Université Laval (CERSSPL-UL), la co-chercheure Marie Beaulieu de l’Université de Sherbrooke (Chaire de recherche sur la maltraitance envers les personnes aînées) en partenariat avec le Regroupement des aidants naturels du Québec, le projet rassemble également 25 organismes collaborateurs engagés activement auprès des personnes aînées et proches aidantes.

Le but de cette recherche-action est d’enrichir les connaissances, de sensibiliser et de prévenir la maltraitance envers les proches aidants. Outre un rapport de recherche vulgarisé, le projet prévoit la création d’un dépliant, d’un outil de sensibilisation pouvant être utilisé dans un contexte communautaire ou clinique, d’un guide de pratique de la bientraitance des proches aidants élaborée par les collaborateurs et les participants au projet de même qu’un programme national de sensibilisation à la bientraitance des proches aidants à l’intention des décideurs. Au terme du projet, grâce aux partenariats établis, le projet permettra de sensibiliser plus de 10 000 personnes et de mobiliser les communautés locales et régionales à implanter le guide de pratique de la bientraitance des proches aidants dans leurs milieux.

Ce projet est possible grâce à un financement Québec Ami Des Ainés du Ministère des Ainés pour la période 2018-2021.

body { background: #ffffff }