Et si on osait…bénévoler…pour une personne proche aidante ?

Et si on osait…bénévoler…pour une personne proche aidante ?

Bien souvent, derrière chaque personne malade, vieillissante ou vivant avec une incapacité ou un trouble de santé mentale, il y a des personnes proches aidantes. Plus de 35% de ces proches aidant-e-s, assurent des soins, des services mais aussi du soutien émotionnel plus de 5 heures par semaine et 10% dépassent les 20 heures hebdomadaires.

Les bénévoles sont donc importants pour soutenir les personnes proches aidantes dans leur rôle quotidien et leur permettre de souffler un peu. Que ce soit à travers leurs implications dans les centres d’action bénévole ou les organismes de soutien aux proches aidants, la livraison de repas grâce aux popotes roulantes, le transport à des rendez-vous ou des visites d’amitié ou encore du soutien lorsque la personne est en soins palliatifs, ces bénévoles démontrent une solidarité avec les personnes proches aidantes qui vivent trop souvent de l’isolement et de l’épuisement du fait de leurs responsabilités.

Le RANQ, au nom de ses organismes membres et des proches aidant-e-s qu’ils soutiennent, profite de cette semaine de l’action bénévole pour remercier tous les bénévoles qui osent bénévoler pour soutenir les nombreux proches aidants au Québec.

Un crédit d’impôt pour relève bénévole d’un aidant naturel

Bien qu’être bénévole signifie s’engager de façon non rétribuée, le gouvernement québécois a souhaité soutenir l’implication bénévole auprès des proches aidants quand ils offrent des services de relève. Les services de relève s’adressent aux personnes proches aidantes qui s’occupent d’une personne à domicile (le leur ou celui de la personne) et consiste en des heures de garde ou de soins afin de soulager la personne proche aidante ou de pallier à son absence temporaire (maladie, vacances, etc) et lui permettre de se reposer, d’assurer ses propres activités quotidiennes ou de maintenir un lien social et affectif avec son entourage afin de briser l’isolement.

Si vous effectuez plus de 200h par année civile comme bénévole auprès d’une personne proche aidante (ou aidante naturelle) et que vous n’avez pas de lien familial direct avec la personne bénéficiant des soins, la personne proche aidante peut vous remettre un relevé RL-23  reconnaissant les services rendus. Selon le souhait de la personne proche aidante et le nombre d’heures que vous avez effectuées, vous pourriez recevoir un crédit d’impôt remboursable entre 250$ et 750$. Pour plus de renseignement visitez le lien suivant.

Ce crédit d’impôt se veut un coup de pouce pour répondre à un besoin essentiel des personnes proches aidantes, celui d’avoir un minimum de temps pour soi, et limiter ainsi les risques de détresse psychologique.