Valoriser et épauler les proches aidants, ces alliés incontournables pour un Québec équitable.

Découvrez les résultats au sondage réalisé en juillet 2020 auprès de 467 personnes proches aidantes.

Faits saillants

Santé physique

29 % ne se sentent plus très en forme et ont de moins en moins d’énergie.

Santé mentale

25 % affirment qu’ils sont plutôt tristes et irritables, qu’ils n’ont plus envie de s’occuper d’eux-mêmes et qu’ils se sentent dépassés

Appauvrissement & augmentation des dépenses

20 % des personnes proches aidantes ont vu leurs dépenses liées à leur rôle augmenter en moyenne de près de 900 $ par mois.

64 % n’ont eu aucune aide financière, que ce soit la Prestation canadienne d’urgence (PCU), la Prestation canadienne d’urgence pour les étudiants (PCUE), la Subvention salariale canadienne d’urgence (SSCU), l’assurance-emploi, les prestations de compassion pour un proche en fin de vie ou les prestations de congé pour les proches aidants pour un proche gravement malade.

57 % ont ponctuellement senti manquer de ressources pour prendre soin de leur proche

Soutien continu en temps de grise

Au moment du confinement, 28 % des proches aidants répondants n’ont pas pu bénéficier de services de soutien. Les services dont les proches aidants auraient eu le plus besoin pendant le confinement sont :

  • 22 % un soutien aux tâches ménagères.
  • 18 % un répit à domicile.
  • 16 % un répit hors domicile.
  • 15 % un soutien psychosocial individuel par téléphone.
Télécharger les infographies