Valoriser et épauler les proches aidants, ces alliés incontournables pour un Québec équitable.

Le RANQ souligne un moment historique pour les proches aidants

Le RANQ souligne un moment historique pour les proches aidants

Montréal, le 11 juin 2020 – Le Regroupement des Aidants Naturels du Québec (RANQ) se réjouit du dépôt du projet de loi 56 et salue la volonté du gouvernement de reconnaitre et de soutenir les personnes proches aidantes, un besoin exprimé de longue date. Par le dépôt de ce projet de loi, la ministre Marguerite Blais envoie un signal positif fort aux proches aidants, qui jouent un rôle essentiel et qu’il est important de reconnaitre et de valoriser.  

Le RANQ est heureux de constater que plusieurs des recommandations formulées par ses membres depuis 2018, et plus récemment lors d’échanges avec la ministre Blais, se trouvent aujourd’hui dans le projet de loi. Le RANQ offre également sa pleine collaboration pour contribuer aux travaux du Comité de partenaires et de l’Observatoire québécois de la proche aidance que la ministre souhaite mettre en place.

« Nous saluons ce moment historique et sommes prêts à nous mettre au travail pour collaborer activement à améliorer la reconnaissance et le soutien des proches aidants québécois » — Mélanie Perroux, coordonnatrice générale du Regroupement des Aidants Naturels du Québec (RANQ).

Ayant une connaissance pointue de la réalité et des besoins des organismes de soutien aux proches aidants, le RANQ propose depuis plusieurs années déjà diverses pistes d’action pour améliorer la condition des proches aidants.

Le RANQ continuera donc de mettre de l’avant les priorités d’action pour améliorer les conditions de vie des proches aidants, notamment en luttant contre leur appauvrissement et en rehaussant les capacités humaines et financières des organismes de soutien. « En ce sens, il est important que des mécanismes de soutien financier direct aux proches aidants soient développés rapidement et de s’assurer que du soutien leur soit ainsi offert dès maintenant alors qu’ils ont vécu très difficilement la pandémie et qu’ils étaient déjà épuisés » — Johanne Audet, présidente du conseil d’administration du Regroupement des Aidants Naturels du Québec (RANQ).

À propos du RANQ

Fondé en 2000, le Regroupement des Aidants Naturels du Québec (RANQ) rassemble 102 membres qui représentent ainsi plus de 22 000 proches aidants à travers le Québec. Tous nos membres, qu’ils soient des associations, des groupes ou des organismes locaux et régionaux, ont pour mission d’améliorer les conditions de vie des proches aidants en offrant un éventail de services allant du soutien psychosocial aux services de répit, ainsi qu’aux activités d’information.

-30 –

Source : Regroupement des Aidants Naturels du Québec

Pour plus d’informations

Mélanie Perroux, coordonnatrice générale du RANQ
514 524-1959

developpement@ranq.qc.ca
www.ranq.qc.ca