Élections Québec 2018 : Réponses des partis ?

Dans le contexte des élections québécoises de 2018, le RANQ a interpellé les différents partis et leur a demandé de répondre à 13 questions concernant plusieurs thèmes majeurs touchant directement les proches aidants. Pour faciliter l’exercice, nous avions résumé les constats et les enjeux, ainsi que plusieurs des recommandations que nous avons développées dans notre stratégie nationale de soutien aux proches aidants intitulée « Valoriser et épauler ces proches aidants, des alliés incontournables pour un Québec équitable. »

(Voir l’intégralité du document envoyé)

  • Il existe très peu d’expertises et de données de recherches concernant tous les proches aidants et les solutions pouvant répondre à leur besoin. Comment souhaiteriez-vous développer une telle expertise?
  • Appuyez-vous l’idée d’une politique gouvernementale inclusive pour tous les proches aidants, basée sur les solutions déjà connues et celles qui découleraient du développement des expertises concernant les proches aidants?
  • Comment soutiendrez-vous les organismes communautaires de proches aidants oeuvrant au niveau financier et du développement des meilleures pratiques, dans le respect de leur autonomie?
  • Actuellement, il existe un partenariat avec la Fondation Chagnon pour le financement de la société de gestion « APPUI pour les proches aidants d’aînés ». Ce partenariat étant limité dans le temps et ne s’adressant qu’aux seuls proches aidants d’aînés, comment envisagez- vous la suite de ce programme ?
  • Quelles mesures votre gouvernement mettra-t-il en place pour offrir du soutien à tous les proches aidants québécois? Avec quelles ressources humaines et financières?
  • Que ferez-vous pour que le proche aidant obtienne une évaluation de ses propres besoins ainsi que des services répondants à ses défis?
  • Êtes-vous en faveur d’un investissement supplémentaire et considérable dans le réseau public de la santé pour mieux soutenir des proches aidants?
partis-politiques-proches-aidants
  • Qu’envisagez-vous mettre en place afin que les besoins des proches aidants soient reconnus selon leurs besoins et non pas à travers la maladie, la condition ou la situation du proche qu’ils soutiennent?
  • Appuyez-vous une campagne de formation et d’information auprès de l’ensemble des travailleurs du milieu de la santé et des services sociaux afin de mieux détecter et référer les proches aidants et de leur offrir du support plus précocement dans leur parcours ?
  • Appuyez-vous l’intégration à titre d’experts des proches aidants qui le souhaitent dans l’élaboration du plan d’intervention de la personne aidée?
  • Appuyez-vous l’idée de développer des mesures concrètes pour mieux soutenir financièrement tous les proches aidants de manière équitable? Lesquels?
  • Quelles mesures souhaitez-vous mettre ne place pour soutenir les employeurs et les institutions d’enseignements afin de les soutenir à favoriser la conciliation entre les responsabilités de proches aidants et les responsabilités liées au travail, aux études et à la famille?
  • Comment soutiendrez-vous les proches aidants mineurs et les proches aidants étudiants?

Voici donc les réponses obtenues, selon l’ordre de réception (12 septembre 2018):