Communiqué de presse – Élection d’un gouvernement de la CAQ majoritaire : Une politique de soutien aux proches aidants en priorité

Communiqué de presse – Élection d’un gouvernement de la CAQ majoritaire : Une politique de soutien aux proches aidants en priorité

Élection d’un gouvernement de la CAQ majoritaire : le Regroupement des aidants naturels du Québec souhaite qu’une politique de soutien aux proches aidants soit une priorité

Montréal, le 4 octobre 2018 : Le Regroupement des aidants naturels du Québec (RANQ) souhaite féliciter chaleureusement Monsieur Legault et la Coalition Avenir Québec ainsi que toutes les personnes élues aux élections québécoises 2018. Lors de cette campagne, le RANQ et ses 82 organismes membres ont travaillé ardemment à mettre de l’avant les besoins et défis vécus par les proches aidants, quels que soient la situation de santé, l’âge ou le lieu de vie de la personne qu’ils soutiennent.

« Nous avons bien noté les mesures que la Coalition Avenir Québec a annoncées lors de cette campagne. Le RANQ réitère son souhait d’être partie prenante de la mise en place de ces mesures. Plus particulièrement, nous souhaitons que le nouveau gouvernement s’appuie sur notre stratégie nationale de soutien aux proches aidants, intitulée « Valorisons et épaulons les proches aidants, ces alliés incontournables pour un Québec équitable » afin de développer la politique nationale de soutien aux proches aidants et l’Observatoire de la proche aidance annoncés. » explique Johanne Audet, présidente du RANQ

Le RANQ considère urgente une telle politique, qui doit être inclusive, transversale et s’appuyer sur les expertises des organismes communautaires soutenant depuis des décennies les proches aidants ainsi que sur les expertises du milieu de la recherche. Une telle politique est une priorité pour réduire l’appauvrissement et l’épuisement des proches aidants, et doit être menée concomitamment avec une amélioration du système de santé, et plus particulièrement un meilleur financement public des soins à domicile. Le RANQ est prêt à collaborer avec le nouveau gouvernement et possède l’expertise pour enrichir les décisions.

Les personnes proches aidantes, invisibles mais présentes partout.

Les personnes proches aidantes sont les travailleurs cachés du système de santé, qui font économiser des milliards de dollars chaque année alors qu’eux s’appauvrissent. Ce sont aussi des patients cachés, puisqu’ils sont nombreux à développer des maladies chroniques ou des dépressions. Mais surtout, les proches aidants sont cachés derrière la personne qu’ils soutiennent. « Souvent on pense aux proches aidants d’ainés, mais il faut mettre en place une politique inclusive, puisqu’on peut être proche aidant pour une personne adulte ou mineure qui vit avec une déficience physique ou intellectuelle, un cancer, une maladie dégénérative, de l’autisme ou un trouble de santé mentale, etc.  Il y a même 15% des proches aidants qui ont moins de 18 ans» souligne Mélanie Perroux, coordinatrice générale.

C’est pourquoi, le RANQ estime que son expertise pourrait contribuer à développer des solutions cohérentes concernant les défis rencontrés par la population québécoise. Mieux former et informer les professionnels de la santé et les entreprises à la réalité des proches aidants, réviser la politique des soins palliatifs ou développer une politique concernant la déficience intellectuelle, toutes ces actions, et bien d’autres, ont des impacts pour les proches aidants. C‘est l’occasion pour un nouveau gouvernement d’en tenir compte.

***

Fondé en 2000, le Regroupement des Aidants Naturels du Québec (RANQ), rassemble 82 membres et représente plus de 20 000 proches aidants à travers le Québec. Le RANQ a acquis une expertise auprès de tous les proches aidants et a comme mandat d’améliorer la qualité de vie de tous les proches aidants.